Conservatoire de musique et de danse

Soissons - avec H. Gaudin

Situé sur le site de l'ancienne Caserne Gouraud à la charnière entre les sites historiques et les boulevard de Soissons, le Conservatoire Intercommunal participe de la volonté de la Communauté d'Agglomération du Soissonnais d'impulser une dynamique de développement et de qualification du territoire en intégrant un équipement culturel au sein du pôle tertiaire en cours de réalisation.


Le projet s’insère dans un site étendu faisant écho à la basilique Saint-Jean-des- Vignes. Il s’agit donc de s’accorder avec cet édifice gothique exceptionnel tant par son architecture que par une histoire qui a fait de sa rosace occidentale un immense oculus. C’est en s’inspirant de cette architecture que nous en avons tirée les grandes lignes de composition du projet.

L’élancement et la qualité de ses voûtements ont générés le tracé principal du bâtiment.

Implanté sur un axe est ouest, dans le prolongement de la basilique et du tracé de l’ancienne caserne, le conservatoire est traversé par une nef dont les parties hautes sont constituées d’arcs.

Une grande verrière s’étire selon ce même axe, recouvrant l’interstice médian entre les arcs et inondant de clarté la galerie au travers de laquelle s’articulent les deux entités principales du projet, à savoir la salle de diffusion et le conservatoire de musique et de danse.

La mise en valeur de cet axe permet d’alléger l’ensemble de la composition de l’édifice, et de lui donner un élan vertical faisant écho aux deux tours de la basilique.

Cet axe de la parcelle volontairement marqué articule l’ensemble du projet.

Bien qu’elle reste équilibrée l’articulation générale des volumes qui composent cet édifice sait trouver une certaine dissymétrie, qui lui permet d’échapper à une organisation générale trop rhétorique.

Afin d’affirmer l’insertion dans le site réhabilité de l’ancienne caserne Gouraud, le parvis minéral sera traité en continuité de l’espace public.

Les bassins sont surplombés par la grande nef qui déploie ses arcs au dessus du niveau du parvis, et encadrent l’entrée de la façade Est.

La salle d’orgue est un contre point qui rééquilibre la composition ainsi que les volumes qui émergent du premier étage.

Localisation : Parc Gouraud 02200 Soissons.

Maîtrise d’ouvrage : Communauté d’Agglomération du Soissonnais.

Architecte mandataire: Henri Gaudin

Architecte associé : Bruno Gaudin

Bureaux d’études: Saunier Ingénierie, RPO

Acousticien : Peutz

Scénographe : Scene

Mission : De base (MOP)

Programme : Construction d’un Conservatoire de Musique et de Danse, Auditorium 510 places

Surface SHON : 6 823 m²

Budget : 16.6 M € TTC

Calendrier : 2010 – livraison 2014

Conservatoire de musique et de danse

Soissons - avec H. Gaudin

Situé sur le site de l'ancienne Caserne Gouraud à la charnière entre les sites historiques et les boulevard de Soissons, le Conservatoire Intercommunal participe de la volonté de la Communauté d'Agglomération du Soissonnais d'impulser une dynamique de développement et de qualification du territoire en intégrant un équipement culturel au sein du pôle tertiaire en cours de réalisation.


Le projet s’insère dans un site étendu faisant écho à la basilique Saint-Jean-des- Vignes. Il s’agit donc de s’accorder avec cet édifice gothique exceptionnel tant par son architecture que par une histoire qui a fait de sa rosace occidentale un immense oculus. C’est en s’inspirant de cette architecture que nous en avons tirée les grandes lignes de composition du projet.

L’élancement et la qualité de ses voûtements ont générés le tracé principal du bâtiment.

Implanté sur un axe est ouest, dans le prolongement de la basilique et du tracé de l’ancienne caserne, le conservatoire est traversé par une nef dont les parties hautes sont constituées d’arcs.

Une grande verrière s’étire selon ce même axe, recouvrant l’interstice médian entre les arcs et inondant de clarté la galerie au travers de laquelle s’articulent les deux entités principales du projet, à savoir la salle de diffusion et le conservatoire de musique et de danse.

La mise en valeur de cet axe permet d’alléger l’ensemble de la composition de l’édifice, et de lui donner un élan vertical faisant écho aux deux tours de la basilique.

Cet axe de la parcelle volontairement marqué articule l’ensemble du projet.

Bien qu’elle reste équilibrée l’articulation générale des volumes qui composent cet édifice sait trouver une certaine dissymétrie, qui lui permet d’échapper à une organisation générale trop rhétorique.

Afin d’affirmer l’insertion dans le site réhabilité de l’ancienne caserne Gouraud, le parvis minéral sera traité en continuité de l’espace public.

Les bassins sont surplombés par la grande nef qui déploie ses arcs au dessus du niveau du parvis, et encadrent l’entrée de la façade Est.

La salle d’orgue est un contre point qui rééquilibre la composition ainsi que les volumes qui émergent du premier étage.

Conservatoire de musique et de danse

Soissons - avec H. Gaudin

Localisation : Parc Gouraud 02200 Soissons.

Maîtrise d’ouvrage : Communauté d’Agglomération du Soissonnais.

Architecte mandataire: Henri Gaudin

Architecte associé : Bruno Gaudin

Bureaux d’études: Saunier Ingénierie, RPO

Acousticien : Peutz

Scénographe : Scene

Mission : De base (MOP)

Programme : Construction d’un Conservatoire de Musique et de Danse, Auditorium 510 places

Surface SHON : 6 823 m²

Budget : 16.6 M € TTC

Calendrier : 2010 – livraison 2014