Quadrilatère Richelieu-Phase 1

Bibliothèque Nationale de France

Le Quadrilatère Richelieu, « maison mère » de la Bibliothèque Nationale de France accueille en son sein les départements spécialisés des Manuscrits, des Cartes & Plans, des Estampes & Photographies, des Monnaies Médailles et Antiques et enfin des Arts du Spectacles…etc. Aussi, ses magasins d’archives contiennent certains des plus beaux trésors de la Nation. Malheureusement, l’ancienneté de l’édifice, l’obsolescence des installations techniques et de sécurité, les conditions d’accueil du public, les conditions de travail et de conservation des collections en faisaient un bâtiment devenu impropre à sa destination. Une rénovation complète s’imposait donc en urgence. Non plus par petits «morceaux » ainsi que cela s’est fait depuis la fin des années 1950 (date d’achèvement des extensions de Michel Roux Spitz) mais au travers d’une campagne de travaux de rénovation lourde à l’échelle de l’ensemble du site. Le Quadrilatère Richelieu est un édifice d’une rare densité historique dont le début de la construction remonte au 17ème siècle. Suite aux multiples travaux d’agrandissement, de densification qui s’y sont succédées au fil des siècles, le(s) bâtiment(s) est (sont) d’une exceptionnelle complexité tant spatiale que technique. Pour intervenir et fabriquer le projet, il a donc fallut comprendre, interpréter, classifier les problématiques propres à l’édifice ; littéralement le « mettre en pièces » pour mieux le reconstruire, en faire ressortir les potentialités. Nos études historiques et structurelles toutes deux indissociables ont fait ressortir un enchevêtrement extraordinaire de magasins, d’escaliers, d’espaces patrimoniaux dont certains sont classés … une multitude de lieux auxquels il faut aujourd’hui redonner cohérence, qu’il s’agisse de la distribution, de la structure, de la conservation des collections, de la sécurité et de la technique.

...

Localisation : 58, rue de richelieu 75002 paris

Maîtrise d’ouvrage : Ministère de la Culture et de la Communication

Mandataire du MOA : Opérateur du Patrimoine et des Projets Immobiliers de la Culture (OPPIC)

Maîtrise d’Œuvre - architectes : Atelier Bruno Gaudin

Bureau d’études: IOSIS Bâtiments

Eclairagiste : L’Observatoire 1

Coordinateur SSI: : Casso et Cie

Mission : de base (MOP), SSI, EXE

Programme : rénovation et restructuration des bâtiments

- Accueil du public

- Modernisation et mise en sécurité des installations techniques

- Circulations

- Amélioration des conditions de conservation des collections

Surface SHON : 71 320 m² (phase 1 + phase 2)

Coût prév. phase 1 : 78.2M € TTC

Calendrier : 2007 – livraison 2018

Quadrilatère Richelieu-Phase 1

Bibliothèque Nationale de France

Le Quadrilatère Richelieu, « maison mère » de la Bibliothèque Nationale de France accueille en son sein les départements spécialisés des Manuscrits, des Cartes & Plans, des Estampes & Photographies, des Monnaies Médailles et Antiques et enfin des Arts du Spectacles…etc. Aussi, ses magasins d’archives contiennent certains des plus beaux trésors de la Nation. Malheureusement, l’ancienneté de l’édifice, l’obsolescence des installations techniques et de sécurité, les conditions d’accueil du public, les conditions de travail et de conservation des collections en faisaient un bâtiment devenu impropre à sa destination. Une rénovation complète s’imposait donc en urgence. Non plus par petits «morceaux » ainsi que cela s’est fait depuis la fin des années 1950 (date d’achèvement des extensions de Michel Roux Spitz) mais au travers d’une campagne de travaux de rénovation lourde à l’échelle de l’ensemble du site. Le Quadrilatère Richelieu est un édifice d’une rare densité historique dont le début de la construction remonte au 17ème siècle. Suite aux multiples travaux d’agrandissement, de densification qui s’y sont succédées au fil des siècles, le(s) bâtiment(s) est (sont) d’une exceptionnelle complexité tant spatiale que technique. Pour intervenir et fabriquer le projet, il a donc fallut comprendre, interpréter, classifier les problématiques propres à l’édifice ; littéralement le « mettre en pièces » pour mieux le reconstruire, en faire ressortir les potentialités. Nos études historiques et structurelles toutes deux indissociables ont fait ressortir un enchevêtrement extraordinaire de magasins, d’escaliers, d’espaces patrimoniaux dont certains sont classés … une multitude de lieux auxquels il faut aujourd’hui redonner cohérence, qu’il s’agisse de la distribution, de la structure, de la conservation des collections, de la sécurité et de la technique.

...

Quadrilatère Richelieu-Phase 1

Bibliothèque Nationale de France

Localisation : 58, rue de richelieu 75002 paris

Maîtrise d’ouvrage : Ministère de la Culture et de la Communication

Mandataire du MOA : Opérateur du Patrimoine et des Projets Immobiliers de la Culture (OPPIC)

Maîtrise d’Œuvre - architectes : Atelier Bruno Gaudin

Bureau d’études: IOSIS Bâtiments

Eclairagiste : L’Observatoire 1

Coordinateur SSI: : Casso et Cie

Mission : de base (MOP), SSI, EXE

Programme : rénovation et restructuration des bâtiments

- Accueil du public

- Modernisation et mise en sécurité des installations techniques

- Circulations

- Amélioration des conditions de conservation des collections

Surface SHON : 71 320 m² (phase 1 + phase 2)

Coût prév. phase 1 : 78.2M € TTC

Calendrier : 2007 – livraison 2018